Le BIG DATA veut engloutir toutes vos données personnelles !

Les entreprises utilisent les technologies du BIG DATA pour collecter, stocker, analyser et utiliser les données personnelles sur individus pour améliorer leurs bénéfices.

Le problème c’est que dans ces données personnelles, il y a aussi des données sensibles et privés. Quelque chose qui nous touche directement et intimement donc.

Que faire face à ce BIG DATA qui veut avaler toute notre vie?

Si Les entreprises convoitent autant nos données personnelles c’est parce qu’elle représente un avantage concurrentiel énorme. Ces données personnelles permettent aux entreprises de mieux répondre aux attentes des clients.

Grâce à des informations tirées de sources diverses : aux réseaux sociaux, aux applications ou encore aux objets connectés, nous donnons accès à des données personnelles extrêmement importantes pour les entreprises :

  • Nom, sexe, coordonnées… (classique!)
  • Parfois même, des données bien plus précises, telles que des informations de géolocalisation, comportement d’achat et tous nos petits secrets.

Et c’est tout ça qui qui permet aux entreprises de cibler leurs clients et adapter leur stratégie marketing. Chaque client se voit proposer un produit adapté à toutes ses attentes.

On parle donc d’hyper-personnalisation des offres.

C’est ce qu’Amazon fait depuis des années grâce au Big Data. Amazon utilise un algorithme pour personnaliser au maximum les suggestions d’achat. Si vous êtes sur Amazon, vous recevez régulièrement que ce soit sur leur site ou via mails, des propositions personnalisées de produits se basant sur les informations de ses précédents achats et sur ses dernières recherches. Cela permet à Amazon de tirer un max de profit de produits que vous voulez ou avez envie. Et faut reconnaitre qu’ils sont très efficaces à ce petit jeu.

Aujourd’hui on est tous face à un dilemme. On est partagés entre l’envie de profiter des bénéfices offerts par les nouvelles technologies et le souci du respect de leur vie privée

Mais c’est pas pour autant qu’il faut donner ses données personelles en mode open bar. Et si je fais cette vidéo c’est justement parce que c’est devenu trop banal d’autoriser les entreprises à exploiter nos données personnelles.

C’est comme l’application chinoise Meitu qui avait cartonné début d’année. Cette application permettait de faire des filtres kawai. Parmi les nombreuses permissions demandées, figurent l’enregistrement des données de géolocalisation, l’accès au calendrier ou encore des SMS et MMS ou numéro IMEI de l’appareil. L’application revendrait alors les données de ses utilisateurs. Et ça c’est pas trop kawai !

Et c’est là où on peut changer les choses:

En étant vigilant d’une part sur les données récoltées par une entreprise, et en forçant les entreprises à considérer davantage la protection des données comme étant un grand atout concurrentiel. C’est à dire privilégier les entreprises qui ont une utilisation appropriée et responsable des données et une communication transparente dessus.

Par exemple, si une entreprise de VTC nous traque même lorsqu’on a éteint l’application, alors on devrait désinstaller l’application et utiliser son concurrent (s’il a un usage plus éthique des données évidemment)

Pour terminer ce post, je vais vous confier une astuce pour garder la main sur tes données personnelles. Cette astuce vous permettra de savoir ce qu’une entreprise détient comme données personnelles sur vous.

Pour chaque entreprise, vous devez trouver un contact, en général sur le site web, vous faites un mail pour demander à l’entreprise en question de vous envoyer toutes les données qu’elle possède sur vous. Évidemment il faut joindre joindre une pièce d’identité avec pour attester que ce sont bien vos données que vous demandez

Vous pouvez ainsi demander à une entreprise d’arrêter d’utiliser vos données dans un cadre commercial. Et si l’entreprise ne répond pas, vous vous adressez à la CNIL en leur montrant que vous avez bien fais les démarches. Et la CNIl va s’occuper de les fouetter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *