Archives par mot-clé : Apple

Dessinons l’iMac !

Dans ce poste, j’ai envie de vous parler d’une actualité tech en dessinant en même temps. Bon, en vrai, j’ai bien envie de tester ce nouvel iPad que je me suis resté récemment. Et je me suis dis pourquoi pas le tester directement pour une vidéo.

 

Le sujet de cette vidéo est l’iMac qui fête d’ailleurs ses 20 ans cette année. Et dans cette vidéo, je reviens sur cet objet qui a vraiment marqué un tournant dans l’histoire d’Apple.

Il y a 20 ans, en mai 1998, Steve Jobs annonce la sortie du premier iMac. Il faut savoir que la sortie de l’iMac est un évènement marquant dans l’histoire d’Apple pour plusieurs raisons.

Premièrement, l’iMac marque le retour de Steve Jobs chez Apple. Il faut savoir que Steve Jobs a été viré d’Apple en 1985 à cause de mauvais résultats financiers. Sauf que cela n’a fait qu’empirer jusqu’à être au bord de la faillite. Dos au mur, c’est à ce moment que Steve Jobs a été rappelé en secours. Il va alors travailler sur l’iMac pour relancer Apple.

En gros, si l’iMac ne marchait pas, c’en était fini d’Apple.

Et heureusement pour Apple, l’iMac à remporté un énorme succès : avec plus de 800.000 unités vendues l’année de sa sortie, l’iMac à rapporté plus de 400 millions à Apple.

Avec un processeur PowerPC G3 et un modem intégré, l’iMac offrait des performances solides pour un ordinateur grand public de l’époque. Mais Steve Jobs voulait d’un ordinateur tout-en-un optimisé pour surfer sur Internet. D’ailleurs, le i de l’iMac est pour “Internet”.

Steve Jobs décide par ailleurs de supprimer le lecteur de disquettes, ce qui a été très critiqué car c’était la norme à l’époque. Apple a parié sur le fait qu’Internet, les réseaux locaux et les CD enregistrable deviendrait les nouvelles normes pour transférer et échanger des fichiers. Et c’est d’autant plus intelligent qu’ Apple a aussi décidé de remplacer les ports ADB, geoport et SCSI par une toute nouvelle norme à l’époque : le port USB. L’iMac est ainsi le premier ordinateur au monde à proposer exclusivement des ports USB. Et vous connaissez la suite pour l’USB.

Apple a donc pris des risques et a gagné son pari.

Niveau design, alors que les ordinateurs personnels de l’époque sont rectangulaires et gris, l’iMac possède des angles arrondis dans une couleur bleu azur translucide. D’autres coloris seront disponible que plus tard comme mandarine, citron vert, fraise, raisin…

Le choix des couleurs a évidemment été mis en avant comme argument marketing par Apple.
Bref, La popularité de l’iMac a permis donc de relancer Apple au bord de la faillite. Et au delà d’un succès financier, l’iMac c’est le retour d’Apple dans le cœur du grand public  avec un produit innovant et différent dans le monde de l’informatique.

.

 

Le système d’exploitation pour les nuls

Dans ce post, je vais vous parler de l’OS (pour Operating System en anglais) ou système d’exploitation en français.

Qu’est ce qu’un OS? A quoi sert-il?

Le système d’exploitation est présent dans divers appareil électronique :

  • Sur les ordinateurs avec Windows et Mac OS
  • Le marché des serveurs avec Windows Serveur et Linux
  • Tout comme un smartphone ou une tablette avec iOS et Android

On voit tous ce qu’est un OS mais est ce que vous savez vraiment à quoi il sert?

 

Première chose à savoir c’est que l’OS est le 1er programme exécuté lors du démarrage d’une machine. Parce qu’un ordinateur ne fait qu’éxécuter des ordres (instructions). Et c’est l’OS qui va le guider dans le démarrage , quels sont les première actions à réaliser, ce qu’il faut afficher. Et c’est après ce démarrage que l’OS vous donne la main pour que vous puissiez vous servir de l’ordinateur.

Au delà du démarrage, le rôle de l’OS est d’assurer le lien entre les ressources matérielles de la machine et les logiciels applicatifs qui tournent dessus.

Pour illustrer tout ça, on va dire que L’OS est un guichet. En effet, l’OS reçoit des demandes des application pour l’utilisation des ressources de la machin. Et parmi les ressources de la machines, on aura par exemple ressources de stockage, de mémoires, des disques durs ou alors des ressources de calcul du processeur.

Le système d’exploitation accepte ou refuse ces demandes, puis réserve les ressources pour éviter que leur utilisation n’interfère avec d’autres demandes des autres applications.

Et en ce sens l’OS est responsable de la bonne exécution des applications via l’affectation des es ressources nécessaire au bon fonctionnement. Les utilisateurs interagissent donc avec les applications qui elles communiquent avec l’OS.

Néanmoins il est possible aussi pour Les utilisateurs de demander directement des services au système d’exploitation par une interface graphique, des lignes de commandes, des interfaces de programmation.

Maintenant nous allons voir les composants les plus important dans un OS et leur rôle :

  • Le kernel (ou noyau en francais) est un espace mémoire isolé repregoupant les fonctions clé de l’OS comme la gestion de la mémoire, des processus ou des entrées-sorties principales.
  • L’interpréteur de commande (en anglais shell) permettant la communication avec le système d’exploitation par l’intermédiaire d’un langage de commandes.
  • Le «File System» ou système de fichiers (en français), permet d’enregistrer les fichiers dans une arborescence. mais aussi de gèrer et autoriser la lecture et l’écriture des fichiers. Il offre également des mécanismes de protection permettant de contrôler quel utilisateur ou programme peut manipuler quel fichier.
  • Pilotes (ou drivers en anglais) qui sont des gestionnaires de périphériques) assure les entrées / sorties avec les périphériques comme les imprimantes, webcam, clé USB, souris etc. Chaque périphérique a ses propres instructions, avec lesquelles il peut être manipulé. Et evidemment Le système d’exploitation en tient compte.