Archives par mot-clé : iPad

Dessinons l’iMac !

Dans ce poste, j’ai envie de vous parler d’une actualité tech en dessinant en même temps. Bon, en vrai, j’ai bien envie de tester ce nouvel iPad que je me suis resté récemment. Et je me suis dis pourquoi pas le tester directement pour une vidéo.

 

Le sujet de cette vidéo est l’iMac qui fête d’ailleurs ses 20 ans cette année. Et dans cette vidéo, je reviens sur cet objet qui a vraiment marqué un tournant dans l’histoire d’Apple.

Il y a 20 ans, en mai 1998, Steve Jobs annonce la sortie du premier iMac. Il faut savoir que la sortie de l’iMac est un évènement marquant dans l’histoire d’Apple pour plusieurs raisons.

Premièrement, l’iMac marque le retour de Steve Jobs chez Apple. Il faut savoir que Steve Jobs a été viré d’Apple en 1985 à cause de mauvais résultats financiers. Sauf que cela n’a fait qu’empirer jusqu’à être au bord de la faillite. Dos au mur, c’est à ce moment que Steve Jobs a été rappelé en secours. Il va alors travailler sur l’iMac pour relancer Apple.

En gros, si l’iMac ne marchait pas, c’en était fini d’Apple.

Et heureusement pour Apple, l’iMac à remporté un énorme succès : avec plus de 800.000 unités vendues l’année de sa sortie, l’iMac à rapporté plus de 400 millions à Apple.

Avec un processeur PowerPC G3 et un modem intégré, l’iMac offrait des performances solides pour un ordinateur grand public de l’époque. Mais Steve Jobs voulait d’un ordinateur tout-en-un optimisé pour surfer sur Internet. D’ailleurs, le i de l’iMac est pour “Internet”.

Steve Jobs décide par ailleurs de supprimer le lecteur de disquettes, ce qui a été très critiqué car c’était la norme à l’époque. Apple a parié sur le fait qu’Internet, les réseaux locaux et les CD enregistrable deviendrait les nouvelles normes pour transférer et échanger des fichiers. Et c’est d’autant plus intelligent qu’ Apple a aussi décidé de remplacer les ports ADB, geoport et SCSI par une toute nouvelle norme à l’époque : le port USB. L’iMac est ainsi le premier ordinateur au monde à proposer exclusivement des ports USB. Et vous connaissez la suite pour l’USB.

Apple a donc pris des risques et a gagné son pari.

Niveau design, alors que les ordinateurs personnels de l’époque sont rectangulaires et gris, l’iMac possède des angles arrondis dans une couleur bleu azur translucide. D’autres coloris seront disponible que plus tard comme mandarine, citron vert, fraise, raisin…

Le choix des couleurs a évidemment été mis en avant comme argument marketing par Apple.
Bref, La popularité de l’iMac a permis donc de relancer Apple au bord de la faillite. Et au delà d’un succès financier, l’iMac c’est le retour d’Apple dans le cœur du grand public  avec un produit innovant et différent dans le monde de l’informatique.

.